8 conseils pour optimiser votre référencement naturel

Le référencement naturel permet à votre entreprise d’apparaître dans les résultats de recherche sur Google. Pour cela il utilise un certains nombres de facteurs qui détermine l’intérêt de votre page pour les utilisateurs, en fonction des requêtes formulées.

Voici les éléments d’optimisation SEO les plus importants.

1/ Raccourcissez vos URL

Selon Matt Cutts, les 3 à 5 premiers mots sont ceux le plus pris en compte par Google. Donc commencer par réécrire vos URLs afin d’avoir des mots et pas uniquement des chiffres. L’idéal serait que celle ci comporte entre 3 et 5 mots maximum or nom de domaine.

2/ Raccourcissez le titre de vos pages

Concernant vos titres, il ne devrait pas faire plus de 55 caractères. Le principal mot ciblé par la page devrait être mis en avant dans le titre de votre page.

3/ Intégrez des médias (images, vidéos, gifs)

Les pages sont mieux référencées si elles sont constituées au minimum d’un visuel. Il est également nécessaire de veiller à bien traiter les métadonnées de chaque visuel.

4/ Faites du « Netlinking »

Faire des liens vers des sources d’autorité en lien avec vos articles est conseillé. En revanche, ne ciblé pas toujours les mêmes sites afin que cela soit le plus naturel possible.

5/ Faites figurez vos principaux mots clés dans les 100-150 premiers mots de votre page

Placez du contenu pertinent avec de bons mots-clés au dessus de la ligne de flottaison. C’est ce qui a le plus d’importance pour Google.

6/ Utilisez des synonymes et mots-clés associés

Utilisez le même mot-clé plusieurs fois dans une seule et même page peu pénaliser votre site internet. Mais utiliser des dizaines de synonymes et mots-clés associés pour dire la même chose d’une autre manière est avantageux pour votre site. Plus votre page comportera des synonymes et mots-clés associés, plus elle sera optimisée pour le SEO.

7/Proposez toujours plus de contenu

Selon une étude menée au Etats-Unis, 2000 mots par pages serait l’idéal. Cette étude analysait le positionnement d’une page par rapport au nombre de mots qu’elle comportait. Il semble que 350 mots soit déjà bien !

8/ Soyez responsive

Etre compatible sur mobile est devenu plus qu’indispensable. Avec l’outil compatibilité mobile qui aide les webmasters à optimiser leur site internet pour le mobile, Google montre qu’il prend en compte l’optimisation d’un site pour le mobile comme facteur de positionnement.

N’hésitez pas à contacter Le Clan Communication pour optimiser votre référencement !

LE CLAN, AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION

L’agence Le Clan Communication, anciennement La simple agence, évolue tout en conservant ce qui fait sa force : sa simplicité. Le Clan Communication​ est l’agence, réactive et agile, de tous vos projets.

Une aventure humaine

Fondée en 2011 à Paris par Jean-Jacques Urvoy et Styven Charton, l’agence compte plusieurs collaborateurs dont Lucas Latare. Depuis, l’agence a su répondre aux exigences de chacun de ses clients. Elle a toujours allié réactivité et proximité. ​De taille humaine, elle dispose d’un engagement fort et d’une forte capacité de production : elle se positionne comme une « petite grande agence ».

De nombreuses marques lui font confiance. Et elles ne s’y sont pas trompées. Veolia Eau nous a confié la gestion de sa relation-client avec une newsletter aux plus de 5 millions d’abonnés, Les Maçons Parisiens nous confient l’ensemble de leur communication : vidéos professionnelles, brochures, cartes de voeux, ou encore le Centre d’Information sur l’Eau, avec une identité plus proche de ses valeurs et un site internet moderne, attentif aux demandes et aux besoins des opérateurs de l’eau en France.

Il y a maintenant plus d’un an, Styven Charton a quitté l’agence pour se consacrer à un projet devenu une véritable réussite : Maison Parisienne, un café français installé à Chicago​, dont le succès repose en partie sur le digital​ : nombreux sont les journaux à écrire au sujet de ce succès et à recommander l’établissement.

Au ​même moment, Lucas Latare prenait la relève et devenait associé dans l’agence.

Le Clan Communication : l’agence de tous vos projets

La simple agence ​devient alors Le Clan Communication​. ​Ce renouvellement a pour origine un « retour aux sources ». Le Clan Design ​est ​la première agence créée par Jean-Jacques Urvoy en 1986​, dont la création était déjà entièrement informatisée​.

​Cette nouvelle marque sonne comme une réunion de compétences pointues, et évoque le succès de l’agence Le Clan Design. Aujourd’hui, Le Clan Communication conserve son esprit, un état d’esprit qui lui est propre, vecteur de son succès et de la réussite des projets de ses clients, fondé sur la simplicité, l’agilité, la proximité et la culture du résultat. L’agilité dans son fonctionnement, flexible et adaptée à chaque situation. La proximité dans son comportement, à l’écoute du client et réactive à ses demandes. La simplicité car le complexe s’énonce et se résout simplement. Enfin, résultat : nous ne créons pas (seulement) des sites Internet, mais défendons surtout des marques dans des mécanismes de communication complexes faisant intervenir réseaux sociaux, blogs, évènements, print, médias plus classiques.

​Offrant depuis toujours de nombreux métiers, Le Clan Communication est un chef de projet idéal, présentant de nombreuses références et compétences :
  • Conception et réalisation de
  • Création de ligne éditoriale
  • Rédaction d’articles, de contenus
  • Création de stratégies de communication pour les réseaux sociaux
  • Suivi et veille des marques et de leurs dirigeants sur internet
  • Conception, réalisation et envoi d’e-mailing et de newsletter
  • Marques
    • Nom
    • Identité visuelle
    • Charte graphiques
    • Programme d’identité visuelle
  • Print, éditions, vidéo
    • Brochures
    • Cartes de voeux (électroniques et physiques)
    • Vidéos d’entreprises, web vidéos
    • Shooting photo
    • Etc.

Pour nous contacter afin de réaliser vos projets dans les meilleures conditions, rendez-vous sur la page contact de notre site ou appelez le 06 98 82 97 85.

L’intérêt d’avoir un blog

Oublié par certaines entreprises, le blog est un outil marketing indispensable pour se faire connaître. Mais écrire des articles ne suffit pas. Pour que le blog soit visible, il faut promouvoir son contenu.

Pourquoi créer un blog ?

Certaines entreprises ne voient pas l’intérêt d’avoir un blog, pourtant, ce dernier vous permettrait :

  • D’informer vos clients sur vos produits
  • De rendre votre entreprise plus accessible
  • D’améliorer le référencement de votre site internet via la publication d’articles sur la thématique de votre entreprise
  • De devenir LA référence de votre secteur d’activité via les moteurs de recherches

En parlant de moteur de recherche, les internautes l’utilisent lorsqu’ils ont besoin d’une information. Etre présent sur ces moteurs de recherche vous donne la possibilité d’être trouvé facilement grâce à votre blog. Avec des articles de qualités, votre visibilité sur le web sera optimale.

Blog + réseaux sociaux = combinaison gagnante

Grâce aux réseaux sociaux vous pouvez booster le trafic de votre blog et à rendre viral un contenu. Lorsqu’un internaute trouve l’un de vos articles intéressant, il ressent le besoin de le partager avec le reste de sa communauté via Instagram, Facebook, Twitter ou encore LinkedIn. Leur communauté, est constituée de prospects qui ne connaissent pas forcément vos produits. Si ces prospects trouvent vos contenus intéressant, à leur tour, ils le partageront à leur communauté et ainsi de suite.

L’intérêt d’avoir un blog est de rendre visible les produits et services que vous souhaitez mettre en avant auprès de vos clients. Par ailleurs, grâce aux réseaux sociaux, il étend la notoriété de votre entreprise.

Le Clan Communication se ballade rue Saint-Georges !

Le Théâtre Saint-Georges, bien que récent – il date de 1929 – connut une histoire brillante que Le Clan Communication contribue à prolonger au travers d’une nouvelle identité visuelle et d’un site de réservation rénové. Le Théâtre Saint-Georges est construit à l’emplacement d’un hôtel particulier qui fut celui du financier Millaud, fondateur du Petit Journal.

IPJ Paris Dauphine : Le Clan Communication, dans le cadre de l’appartenance de cette Grande Ecole de Journalisme à l’Université de Dauphine (Pôle d’excellence PSL), y a conçu la nouvelle identité et les outils digitaux, après avoir réalisé un audit sur les valeurs du journalisme et de l’Ecole.

L’équipe de l’agence est fière d’avoir travaillé pour ces deux marques de référence, chacune dans leur domaine, qui ont en commun une recherche permanente de la qualité.

Le Clan Communication se met à l’eau du robinet !

Le Centre d’information sur l’eau a consulté Le Clan Communication pour la refonte de sa définition. Conclusion : une nouvelle identité visuelle est née, ainsi qu’un site Internet mettant à disposition une information active et d’actualité.

Pour le Centre d’information sur l’eau, Le Clan Communication a également réalisé divers outils : brochures papier, matériel pédagogique, films vidéo mettant en scène les héros de l’eau, bandeaux publicitaires pour partenariats, sites dédiés pour les conférences sur le climat, blog du Directeur Général, référencement, etc.

Le Clan Communication et le Centre d’Information sur l’eau : une belle histoire.

Le Parisien sera digital

C’est moins intello que Le Monde, mais voilà: j’aime Le Parisien que me lisait chaque jour mon grand-père. Je trouve que les contenus sont bons et que les journalistes sont de vrais journalises. Ce soir, j’ai fait Londres-Paris-Londres pour une soirée avec Jegoun (je n’ai pas vu Sebmusset). J’ai écouté un exposé sur le redéploiement de la Marque Le Parisien vers le digital, qui fait déjà réaliser au titre 10% de son activité. Avec le lancement d’une application permettant de suivre les infos d’un lieu donné. Démystification et chiffres. 

L’état-major du Parisien rappelle d’abord plusieurs chiffres: 1/3 des français sont déjà des mobinautes (ils auront vite une tablette comme journal, il y en a 1,5 million en France). Et par jour, chaque français passe 4 heures sur Internet. Les dés sont jetés: Le Parisien va accentuer sa stratégie digitale. Le Parisien a déjà 300 000 fans sur Facebook, et plus de 40 citations par jour en radio.  Facebook apporte 10% du trafic vers le site. Le sujet qui préoccupe le titre, c’est la proximité. Pour eux, la proximité, plus qu’une posture, est une action . C’est que Le Parisien veut créer et personnaliser ses contenus par lieu géographique, ville par ville. Il utilise ce qu’il considère son concept novateur lié à  la géolocalisation Google Maps: on a envie de savoir, dans tous les domaines, de savoir ce qui se passe près de chez soi, ou dans le village où l’on est né. Pour comprendre le national, il faut aussi savoir voir le local (même raisonnement que Philippe Michel qui m’avait dit, avant que je devienne directeur général de ProximitéBBDO: pour communiquer de loin, il faut savoir voir de près).

Le Parisien se veut être glocal, « comme Ouest-France » de l’ami Michel Urvoy. Certes, la route est encore longue. Mais avec 120 cartes de presse locales, le titre peut prétendre à devenir multi-local..
En fait, Le Parisien souhaite reformuler la PQR sur le mode digital. Il le reconnait lui-même. Et le sujet est surtout financier: comment le rentabiliser? Toujours le même schéma: rencontres locales, recherche de logement, de job.
Le Parisien surfe sur la vague des tablettes et va utiliser les vidéos, l’image, vecteurs d’intérêt plus que l’écrit même. Pour le moment, seul l’iPad semble concerné.

Je m’attendais à une immersion dans les terroirs de France, des anecdotes locales, des blogueurs et des journalistes venus de villes locales. Mais c’est une toute première réunion, avec en prime l’essai de l’application sur la tablette.

Tout comme on oublie que le Crédit Lyonnais fut lyonnais, le digital fera oublier, un peu, que Le Parisien était parisien, au 20ème siècle.